Diouf vers la sortie ?

 

Ligue 1 - Diouf vers la sortie ?

Eurosport - ven, 12 juin 16:54:00 2009

Selon plusieurs sources, Pape Diouf, président de Marseille, serait proche de la sortie. Si l'information n'est pour l'instant qu'une rumeur, Diouf paierait ainsi ses mauvaises relations avec Vincent Labrune, président du conseil de surveillance, et la gestion de la fin de l'ère Gerets.

FOOTBALL 2008-2009 Marseille - Diouf - 0

 

Ce n'est pour l'instant qu'une rumeur. Mais plusieurs sources concordent pour évoquer un éventuel départ de Pape Diouf. Le Sénégalais ne serait plus président de l'OM la saison prochaine. Et ce serait le conseil de surveillance de mercredi qui aurait mis le feu aux poudres. Tenue dans l'après-midi à Paris, cette réunion s'est déroulée sans Diouf, qui participait pendant ce temps à la cérémonie du titre de champion de France des 16 ans Nationaux. "J'ai appris deux jours avant seulement que cette réunion se tiendrait mercredi, s'est-il expliqué dans La Provence. Or, on s'était engagé, dès le dimanche, à fêter ce même jour l'équipe des 16 ans championne de France. (...) Dès lors, j'ai prévenu que je ne pourrai pas me rendre à Paris". Il n'a d'ailleurs pas caché son étonnement : "Je me demande si on n'a pas annulé puis reprogrammé ce conseil de surveillance dans la précipitation afin que les membres originaires de Marseille n'aient pas le temps nécessaire pour s'organiser et ainsi se rendre à cette réunion".

RLD peut-il trancher ?

Un incident qui apparaît surtout comme un nouvel épisode dans la lutte qui a lieu en coulisses entre Diouf et Vincent Labrune, président du conseil de surveillance et proche de Robert-Louis Dreyfus. La semaine dernière, dans L'Equipe Mag, le président de l'OM n'avait ainsi pas mâché ses mots. "Je me suis rendu compte qu'il voulait m'imposer certaines choses", avançait-il. "Je lui ai donc répondu : "Certaines décisions, si tu penses les prendre, il faudra que tu viennes poser ton cul là où j'ai mis le mien". A l'OM, c'est moi qui décide." Il se murmure d'ailleurs que, s'il ne s'est pas rendu au conseil de surveillance, qui a le pouvoir de révoquer le président exécutif, ce serait surtout pour ne pas avoir de comptes à rendre à Labrune sur la saison écoulée, et notamment l'échec dans la course au titre. Les membres présents ont, alors, pris l'initiative de "solliciter l'avis de l'actionnaire" sur cette situation.

On attend désormais la décision de RLD. Et celle-ci pourrait être fatale à Pape Diouf. Officiellement, le club, joint par téléphone, n'a aucune annonce à faire. Mais, s'il na pas à rougir de son bilan sportif depuis son arrivée en 2005, l'ancien agent de joueurs traîne quelques casseroles derrière lui. L'une d'elles concerne les conditions du départ d'Eric Gerets. La version officielle veut que l'entraîneur ait peu apprécié certains propos de Louis-Dreyfus et aurait décidé de partir malgré les efforts de Diouf pour le retenir. Mais, une autre version avance que le président aurait man&oeliguvré pour ne pas le prolonger, tout en accélérant la venue de Didier Deschamps pour sauver la face. La décision est désormais entre les mains de Robert Louis-Dreyfus. Mais le propriétaire, très malade, ne serait pas en mesure de prendre une telle décision dans l'immédiat. De plus, Diouf peut se targuer de posséder de nombreux soutiens des Marseillais. La guerre ne fait peut-être que débuter dans les coulisses de l'OM ?

A.P. / Eurosport

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site